• Fin-Prêt

Expatriés, non-résidents: comment connaître votre capacité d'emprunt pour votre projet immobilier?

Connaître sa capacité d'emprunt avant même de faire sa recherche immobilière est une étape essentielle dans la réussite de votre projet immobilier. C'est souvent d'ailleurs la première question que vous demande un agent immobilier: Quel est votre budget?

En tant que non-résidents ou expatriés, les conditions d'accès à un prêt immobilier peuvent être plus strictes que pour un résident. Découvrez les différences.

comment calculer sa capacité d'emprunt pour son prêt immobilier lorsque l'on est non-résidents

Il y a plusieurs façons de connaître votre budget pour l'achat d'un bien immobilier : en calculant votre taux d'endettement, suivant le montant de votre apport ou le montant des mensualités que vous ne souhaitez pas dépasser ou même le cumul des trois.


1 - Le taux d'endettement, c'est-à-dire le rapport entre vos charges et vos revenus.

De manière générale, le taux d'endettement maximum ne doit pas être supérieur à 33%. Il est possible de dépasser cette limite jusqu'à 45% suivant vos revenus, par contre, le taux peut être plus élevé.

Tous les revenus ne sont pas pris en compte de la même façon. Il faut aussi savoir que certaines banques ne prennent pas en compte les primes qu'elles soient d'expatriation ou des primes annuelles de performance.

Si vous avez des revenus locatifs, ils sont pris en compte à 70% ou 80% suivant les banques.

En ce qui concerne vos charges, il faut aussi prendre en compte vos charges (loyer et prêts) dans votre pays de résidence et en France.


2 - L'apport

Le montant de l'apport demandé varie selon les banques mais il est plus important que pour un résident. Dans tous les cas, les frais annexes (frais de notaires, frais de garantie et frais de dossiers bancaires) ne sont pas financés. La plupart des banques ne financeront pas non plus les frais d'agences.

Si vous êtes expatriés mais fiscalement français, vous pouvez obtenir un financement jusqu'à 100% du montant du bien.

Si vous êtes non-résident fiscal, il vous faudra un apport minimum de 15% mais 20% ou 30% d'apport vous apportera des meilleures conditions.


3 - Mensualités et taux

Une autre façon de décider son budget est de déterminer le montant des mensualités que vous ne souhaitez pas dépasser. Les critères de financement varient d'une banque à une autre. Suivant votre apport, le montant de vos revenus, si vous êtes salarié ou pas et votre pays de résidence fiscale, le taux sera différent. Dans de nombreux cas, le taux proposé aux non-résidents fiscaux est un peu plus élevé que le taux pour les non-résidents.


Pour vous assurez que vous connaissez votre capacité d'emprunt, contactez Fin-Prêt pour une simulation personnalisée et sans engagement.


12 vues

06 15 53 70 41

199 Rue Helene Boucher, 34170 Castelnau-le-Lez, France

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d'un particulier avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argents.

©2020 by Fin-Prêt. Crée avec Wix.com

Mentions Légales   Website partenaires